Accueil     |     Les fruits     |     Les légumes     |     Les autres aliments    |     Accès au club      
alimentation anti cancer

LA TOMATE

 

La molécule intéressante de la tomate est le lycopène (famille des caroténoïdes appartenant à la catégorie des terpènes). C'est le pigment responsable de la couleur rouge des tomates. La tomate en est de loin la meilleure source alimentaire.
De tous les caroténoïdes, le lycopène est celui ayant le plus d'impact sur la prévention du cancer.

Toutefois, le corps humain ne fabrique pas de caroténoïodes. Ces derniers ne peuvent être apportés que par les végétaux dans notre alimentation.  

La tomate contient aussi une quantité importante de différents composés phénoliques qui contribuent aussi à son activité antioxydante.

D�après les résultats d�étude, les plus grands consommateurs de tomates et de produits qui en sont dérivés, connaissent une diminussion de 10 % à 20 % de leur risque de développer un cancer de la prostate par rapport aux hommes qui en consomment peu. Cette action protectrice paraît plus importante sur les personnes de plus de 65 ans. Cela pourrait s'expliquer par le fait que le lycopène est plus apte à contrer le développement du cancer de la prostate qui est lié au vieillissement que celui se produisant plus tôt (vers 50 ans) qui pourrait être d'origine génétique.

Plusieurs études épidémiologiques ont souligné qu'une consommation élevée de tomates (et produits dérivés de tomates) pourrait jouer également un rôle de protection contre le cancer du poumon et de l'estomac.


Comment la consommer ?  

La pelure de la tomate contient davantage d�antioxydants (composés phénoliques, vitamine C et lycopène) que sa chair et ses graines.

Les processus de transformation des tomates (cuisson, broyage...) améliorent l�absorption du lycopène dans l�organisme.  La cuisson de la tomate avec des graisses (comme l'huile d'olive) augmentent encore plus les quantités de lycopène pouvant être absorbées par l'organisme.

Les résultats obtenus indiquent que pour observer un résultat significatif, il faudrait consommer une quantité importante de lypocène. Il est donc important de choisir les produits les plus riches en lycopène et les plus assimilables par le corps humain. La sauce tomate représente une bonne solution. La simple consommation à base de sauce tomates 2 fois par semaine peut réduire de 25% les risques de développer le cancer de la prostate.
 

Quelques chiffres

Principales sources alimentaires de lycopène

Aliments Teneur en lycopène (mg/100g)
Concentré de tomates 29,3
Coulis de tomates 17,5
Ketchup 17
Sauce tomate 15,9
Soupe de tomates condensée 10,9
Tomates en conserve 9,7
Jus de tomate 9,3
Pastèque 4,8
Goyave 5,4
Tomate crue 3
Papaye 2

Source : "Les aliments contre le cancer" Dr Gingras et Dr Béliveau

 

Copyright 2011 - 2021 � All Rights Reserved